Gite 3 vue generale 1 light
Gites 1 & 2 vue de profil Est 1 light
Sonnay 2012 vu du ciel site
Gites 1 & 2 vue de face 2 light
Gite 3 porte d’entrée light
Le Relais de Sonnay 4 copie
Gite 3 sejour de nuit 3 light
Gite 3 sejour de nuit 1 light
Gite 3 sejour de nuit 2 light
IMG_3721 copie light
Gite 3 cuisine 1 light
Gite 3 GP sderrure cariatide light
Gite 3 wc établi 1 light
VISUELS IRIS 2 SELECTION 3 light
Le Relais de Sonnay 6 site RDS
Gîte 3 chbre Sud 1 light
VISUELS IRIS 2 SELECTION 6 light
Gite 3 vue interieure 2 OTC copie
Gîte 3 chambre Nord 1 light
Gite 3 trophée cerf light
IMG_2507 lampe & ciel light
VISUELS IRIS 2 SELECTION 2 light
Gite 3 vue de la terrasse light

un meublé de tourisme classé 4*, pour 4 personnes

« La Motte Wilhelm de Sonnay »

Situé dans les dépendances du domaine viticole du château de Sonnay, le Relais de Sonnay vous propose un hameau composé de 3 meublés touristiques, restaurés dans un esprit haut de gamme respectueux des matériaux et savoir-faire traditionnels.
Indépendants et autonomes, ils sont conçus pour être occupés de façon modulable : séparément ou groupés.
Il vous est ici proposé le troisième d’entre eux, « La Motte Wilhelm de Sonnay ″, d’une capacité de 4 personnes : un espace de 120 m² réparti sur 2 niveaux, avec petite terrasse indépendante au Sud, grand open-space avec cuisine équipée d’un piano de cuisson, livebox et décodeur, larges toilettes indépendantes accessibles au Personnes à Mobilité Réduite (PMR), et à l’étage, autour d’une mezzanine ouverte sur le rez-de-chaussée, 2 chambres-alcôves dont une avec un lit Queen size de 160 et une double avec 2 lits simples de 90, 2  salles-de-bains avec  douches italiennes et wc.
De plus, le large espace de vie de ce meublé peut servir de salle de séjour pour recevoir les occupants des autres logements, en cas de location groupée.

Tarifs & réservations

qdsfgdqs

Petite notule historique
Avec ses toits de tuiles rousses et ses armatures métalliques couleur rouille, « la motte » n’est pas sans rappeler les Vikings, Normands et autres Saxons dont Wilhelm de Sonnay fut un éminent représentant à une époque où Sonnay était sous la domination anglaise des Plantagenêts régnant depuis Chinon. Né à Sonnay vers 1200, dans la motte castrale élevée ici afin de surveiller la vallée de la Vienne, Guillaume de Sonnac en langue d’oc, ou Wilhelm de Sonay en langue d’oil, fut élevé dans le cadre de cette tradition anglo-angevine transmise sous l’influence directe de Foulques V, comte d’Anjou et roi de Jérusalem, par ailleurs soutien de Hugues de Payns, fondateur de l’Ordre du Temple. C’est ainsi que le jeune Wilhelm s’engagea dans la milice du Temple pour avoir la chance de partir lui aussi en Terre Sainte et ainsi d’échapper aux malheurs dont était accablée sa famille à la suite de la reprise de la Touraine par le roi de France Philippe Auguste en 1205.
Devenu recteur de la commanderie templière d’Auzon de Châtellerault en 1224, il en fut précepteur en 1228 avant de devenir Maître du Poitou et d’Aquitaine de 1236 à 1246. Il effectue alors le « passage » en Terre Sainte en 1247 avant d’être élu 17ème Grand-Maître de l’Ordre du Temple, poste dans lequel on le voit côtoyer Henry III Plantagenêt, le doge de Venise Jacob Teupolum, le patriarche de Jérusalem,  Saint-Louis et ses frères, Robert d’Artois, Charles d’Anjou et Alphonse de Poitiers, Jean de Joinville, Henri Ier de Lusignan roi de Chypre, le sultan  Al-Malik Ayyûb etc.
Lors de la septième croisade (la première de Louis IX dit Saint-Louis), il est aveuglé puis tué à la terrible bataille de Mansourah, le 11 février 1250, après avoir été éborgné trois jours plus tôt lors d’une première escarmouche.
Pour en savoir plus